La Gazette

C’est quoi la Gazette des Sorcières et Sorciers ?

La Gazette est un espace pour encourager les sorcières et sorciers à partager leurs idées, s’inspirer les uns des autres et oser créer. À la Gazette, nous sommes convaincus que ce sont les petits pas vers notre créativité qui cultivent le courage dans toute notre société.


Incantation de la Gazette des Sorcières et Sorciers

À la Gazette, nous soutenons ceux qui rendent visible l’invisible, le monde des idées. Nous sommes là pour promouvoir leur magie et leur courage. 

À la Gazette nous nous engageons à créer nos rêves. Nous sommes conscients que tous les jours des milliards d’idées naissent dans nos cerveaux ! Nous sommes convaincus que toutes ces idées créatives souhaitent prendre une forme visible et tangible dans le monde réel et, même si la plupart d’entre elles ne verront jamais le jour, nous pensons que chaque idée mérite toute notre attention et notre bienveillance. Elles sont comme des enfants qui, pour fleurir, ont besoin de notre générosité, protection, humour et confiance. 

À la Gazette, jouer est une chose des plus sérieuses ! Rendre visible l’invisible est d’abord un jeu d’enfants, et plus on s’amuse, plus nos idées brillent. Nous pensons que mener une vie créative est à la portée de tous et que ce sont les petits gestes vers l’humour qui ont le plus d’impact vers l’amour dans nos sociétés.

À la Gazette nous percevons les enfants comme de grands maîtres qui s’ignorent. Nous affirmons qu’il est nécessaire de cultiver leur curiosité, leur imagination leur empathie et leur compassion. Nous sommes d’ailleurs conscient que beaucoup de sagesse se cache dans les livres, les comptines, les jeux et les histoires pour enfants.

À la Gazette, nous acceptons l’idée de l’idée inacceptable. Les sorcières et sorciers reçoivent parfois des idées qu’ils trouvent inacceptables ou qu’ils ne se sentent pas encore prêts à mener à bien. D’autres fois, c’est la société qui n’est pas encore prête à accueillir certaines idées. Pour cela, nous avons créé un cimetière à idées, afin de reconnaître que chaque idée, aussi inacceptable soit-elle, mérite un enterrement ! Après tout, il faut bien que ceux qui ont entendu leur murmure puissent faire leur deuil…

À la Gazette, nous osons affirmer et affiner nos positions. Nous cultivons notre subjectivité, nos impressions, nos sensations, nos ressentis et nos aspirations. Notre magie est objectivement subjective et nous acceptons que pour comprendre le monde objectivement, nous devons prendre en compte notre subjectivité.

À la Gazette, nous prenons soin de nous et acceptons d’être parfaitement imparfait, nous écoutons nos rêves, apprenons à nous connaître et avons confiance en nos peurs, nos doutes et notre vulnérabilité. Nous savons qu’elles sont l’autre facette du courage, de la joie et de la compassion. Ainsi va le processus créatif.

À la Gazette, nous profitons de la vie et de ses mystères. Nous sommes convaincus que nos capacités créatives nous rapproche de notre vraie nature, au-delà de nos identités genrées, sociales et culturelles

À la Gazette, nous apprenons à désapprendre nos croyances limitantes sur nous même, notamment celle autour des identités genrés. La société a longtemps appris aux sorcières à se faire plus petites, plus dociles et moins puissantes qu’elles ne le sont. Les sorcières sont pourtant, par nature, de puissantes créatrices. De même, la société a appris aux sorciers que le courage se trouvait derrière le masque de la virilité. Cela est non seulement faux, mais contraire à la vérité : seul ceux qui se montre tel qu’ils sont font preuve de courage. Les sorciers et sorcières ont besoin de désapprendre les messages qu’on leur a appris, s’ils veulent créer des relations enrichissantes, devenir co-créateur de la société et accéder pleinement à la puissance de leur magie.

À la Gazette, nous démasquons les masques sociaux, car nous avons conscience d’avoir tous la même essence de vie. Nous sommes convaincus que la bêtise humaine (racisme, sexisme, et autre forme de domination dans le monde matériel) vient d’un manque d’écoute de son humanité, de connaissance de ses pensées et surtout de travail de prise de conscience de soi. Nous osons sortir de notre zone de confort pour faire ce travail, et participer ainsi à l’apaisement de nos sociétés !

À la Gazette nous construisons en déconstruisant, nous prenons plaisir à éduquer sans formater car nous savons qu’éduquer à la liberté commence par déconstruire les prisons de nos conditionnements. Ainsi, nous suivons notre curiosité enfantine, osons l’inconnu, et recevons le génie de l’audace !

À la Gazette, nous célébrons les idéalistes ! Ce sont depuis toujours les rêveurs qui changent les sociétés. Ainsi, quand un jeune idéaliste devient un adulte cynique, c’est toute la société qui est privée de la magie de ses rêves. Nous voulons promouvoir la puissance des rêveurs.

À la Gazette, nous sommes conscient que ce que les autres reçoivent grâce à leur magie ne menace en rien ce que chacun de nous peut apporter, au contraire cela encourage nos propres inspirations, car quand l’invisible se rend visible, c’est toute la société qui en bénéficie !

À la Gazette, nous croyons que la révolution se fait sur une scène de théâtre ou sur la page blanche d’un livre mais pas dans une mer de sang humain : si le système économique ne nous plait pas, si le patriarcat ne nous plait pas, si le néocolonialisme ne nous plait pas, si les institutions religieuses, éducatives et/ou politiques ne nous plaisent pas, nous ne nions pas pour autant leur existence et nous ne faisons pas de refus de jeu. Nous savons que la puissance se trouve dans la force du “oui et”, oui ces violences existent, oui ces dynamiques de pouvoir existent et oui nous avons le pouvoir de proposer d’autres idées à la société pour la rendre plus humaines, plus belles et plus justes. 

À la Gazette, nous voulons comprendre les points de vue de chacun pour que la société devienne le résultat de notre génie collectif. Nous avons conscience que la technologie, l’efficacité et les machines, sont une source de progrès uniquement si elles sont mises au service de notre humanité, nos valeurs et la qualité de nos relations. Le progrès vient de notre capacité à synchroniser nos rêves. Nous souhaitons ainsi partager nos rêves et nos points de vue pour construire ensemble une société plus belle, plus humaine et plus inspirante !

Chères soeur-cieres, cher soeur-cier, nous vous encourageons dès aujourd’hui à illuminer le monde de votre magie ! En devenant aussi puissant que vous êtes, vous ensorcellerez inconsciemment les autres à faire de même. 🌱🤹‍♀️🌛🌝🌜🧙🏻‍♀️🔮


Comment faire partie de la Gazette ?

Vous souhaitez partager un article loufoque, une recette de cuisine aux poussières d’étoiles, une création farfelue, un endroit bizarre, une image de votre imagination, une chanson que vous avez inventée, une chronique improbable et/ou promouvoir un projet et un atelier créatif ?

Envoyez-nous votre magie à lucile.boccongibod@gmail.com pour inspirer les sorcières et les sorciers qui lisent la Gazette ✨🧙🏻‍♀️🔮

PS : Vous ne vous sentez pas à l’aise de partager vos idées et vos visions ? C’est l’occasion de nous envoyer directement du contenu pour le cimetière à idées 😊


Lire la Gazette


Parole de sorcières

– Tu ressembles à une sorcière, dit-il.
– J’aimerais bien ! répondit elle.
– J’aimerais bien ? Quel mérite d’être sorcière ?
– Je vais te le dire : Une sorcière est une femme qui est connectée à la nature ; elle connaît le pouvoir des plantes et comprend le langage des animaux, voyage entre les mondes et communique avec le grand esprit. Une sorcière s’aime et aime tout être vivant, respecte et est capable d’écouter sans juger et guérir un cœur brisé. Être sorcière, c’est connaître le pouvoir qu’il y a en toi, profitant de qui tu es sans dénigrer personne. Les sorcières dansent et chantent sans complexes, déchiffrent les messages de la lune et du vent et se baignent nues dans les rivières et les mers. Elles font de la magie chez elles. Avec une bonne moue, ils réchauffent ton corps et ton âme. Les sorcières apprécient leur sexualité et l’utilisent pour co-créer. Il y a des sorcières qui chantent et des sorcières qui écrivent. D’autres font du pain ou vendent leurs créations. Tu les trouves dans toutes les professions. Certaines se réunissent dans les nuits de lune autour du feu de joie, d’autres inventent des rituels chez elles et mettent des bougies. Et tu sais pourquoi ? Parce qu’elles n’ont pas peur. Elles dansent et chantent en honorant et invoquant les ancêtres qui sont mortes injustement. Elles lèvent leur voix pour réveiller les femmes qui souffrent encore du sort des siècles de répression. Elles murmurent des sorts d’amour propre, les passent de l’une à l’autre et les fixent dans leurs cellules. Sorcières, magiciens et sorcières qui parcourent les quatre directions guérissant le monde avec leurs dons. Sorcière ? J’espère ! 🌛🌝🌜🧙🏻‍♀️🔮- Cathy Pommier

Of course it is happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real ? – Joanne Kathleen Rowling

What is the Witches and Wizards Gazette ?

The Gazette is a space to encourage witches and wizards to share their ideas, inspire each other and dare to create. At the Gazette, we believe that it is the small steps towards our creativity that creates wholeheartedness in all our societies.

Witches and Wizards Gazette Incantation

At the Witches and Wizards’ Gazette, we support the witches and wizards who make the invisible, visible. We are here to promote their ideas, magic and courage.

At the Gazette we are committed to creating our dreams. We are aware that every day billions of ideas are born in our brains! We believe that all creative ideas want to take a visible and tangible form in the real world and, even if most of them will never see the light of day, we think that every idea deserves our full attention and care. They are like children who need our generosity, protection, humor and trust to bloom.

At the Gazette, playing is a very serious thing! Making the invisible visible is first and foremost a child’s game, and the more fun we have, the brighter our ideas become. We believe that leading a creative life is within everyone’s reach. It is often the small gestures towards playfulness that have the biggest impact towards wholeheartedness.

At the Gazette we see children as future masters who do not know how powerful they are yet. We affirm that it is important to cultivate their curiosity, their imagination, their empathy and their compassion. We are also aware that there is a lot of wisdom hidden in books, music, games and stories for children.

At the Gazette, we accept the idea of unacceptable ideas. Sometimes witches and wizards receive ideas that they find unacceptable or feel too insecure to bring to completion. Other times, it is society that is not yet ready to accept certain ideas. For this reason, we have created a graveyard of ideas, to honor every single one of them. We find it important to acknowledge that no matter how unacceptable each idea is, they deserve a burial! After all, those who heard their murmur must be able to mourn…

At the Gazette, we dare to assert and refine our positions. We cultivate our subjectivity, impressions, sensations, feelings and aspirations. Our magic is objectively subjective. We accept taking into account our subjectivity to understand the world objectively.

At the Gazette, we take care of ourselves and accept that we are perfectly imperfect, we listen to our dreams, get to know ourselves and trust our fears, doubts and vulnerability. We know that they are the other side of courage, joy and compassion. And so must go on the creative process !

At the Gazette, we enjoy life and its mysteries. We believe that our creative abilities bring us closer to our true nature, beyond our gendered, social and cultural identities.

At the Gazette, we learn to unlearn our limiting beliefs about ourselves, especially those around gendered identities. Witches have long been taught by society to be smaller, more docile and less powerful than they are. However, they are by nature, powerful creators. Similarly, society has taught wizards that courage is found by hiding behind the mask of manhood. This is not only untrue, but also contrary to the truth: only those who show themselves as they are are brave. Wizards and witches need to unlearn the messages they have been taught, if they are to create powerful human connections.

At the Gazette, we unmask social masks because we are aware that we all have the same life essence and are convinced that human ignorance (racism, sexism, and other forms of domination in the material world) comes from a lack of listening to one’s humanity, knowing one’s thoughts, and being aware of ones true essence. We believe in stepping out of our comfort zone and doing the work to build peace within ourselves and within our communities !

At the Gazette we build by deconstructing, we take pleasure in educating without formatting because we know that educating is about love and freedom, and freedom begins by understanding the prisons of our conditioning. Thus, we follow our childlike curiosity, dare the unknown, and receive the genius of boldness!

At the Gazette, we celebrate the idealists! It has always been the dreamers that change our societies. So when a young idealist becomes a cynical adult, it is the whole society that is deprived of the magic of his dreams. We want to promote the power of dreamers!

At the Gazette, we are aware that what others receive through their magic does not threaten what each of us can bring, on the contrary it encourages our own inspirations, because when the invisible becomes visible, it is all of society that benefits!

At the Gazette, we believe that revolution is made on a stage or on the blank page of a book, but not in a sea of human blood: if we don’t like the economic system, if we don’t like patriarchy, if we don’t like neo-colonialism, if we don’t like religious, educational and/or political institutions, we don’t deny their existence, we don’t ignore them. Simply because we know that power lies in the strength of « yes and », yes these violences exist, yes these power dynamics exist and yes it is in our power to propose other ideas to make our society more respectful of humans, more beautiful and more wholehearted.

At the Gazette, we want to understand everyone’s point of view and perspective so that society becomes the result of our collective genius. We are aware that technology, efficiency and machines are a source of progress only if they are put at the service of our humanity, our values and the quality of our relationships. Progress comes from our ability to synchronize our dreams. We wish to share our dreams and our points of view to build a more beautiful, more deeply connected and more inspiring society!

Dear witches and wizards, we encourage you today to light up the world with your magic! For, as you become more and more powerful, you will unconsciously enchant others to do the same. 🌱🤹♀️🌛🌝🌜🧙🏻♀️🔮